Évènements à venir

  • 19/11/2019 21:00Spectacle vivant théâtre Durance : La fin de l’homme rouge (théâtre)
  • 02/12/2019Workshops de l’artiste Célio Paillard

AEC v1.0.4

cours d’histoire de l’art adultes

  • 25 Juin 15

Cours avec Lydie Rekow-Fond

Vendredi 10h-12h

1–COURS D’ART CONTEMPORAIN :

// LES ABSTRACTIONS //

De la fin du XIXème siècle à nos jours, le cours interroge comment l’aventure de l’abstraction invite à appréhender la « réalité ».

Durant cette large période de l’histoire de l’art, les abstractions sont plurielles. Détachées du monde des apparances, elles s’offrent en une infinité de formes et d’expressions révélant l’existence de réalités « autres », invisibles.

Depuis les pionniers de l’art abstrait (Kandinsky, Mondrian, Malevitch), et suivant le cours des événements, l’abstraction incarne d’abord la modernité. À ses débuts, elle célèbre la couleur et l’espace pour exprimer intériorité et mysticisme, puis la force du geste, en laissant toute liberté à l’aléatoire et la spontanéité.

Dans l’art minimal ou conceptuel, elle reste un mode d’expression puissant.

Vautrée au sein de toutes formes de créations artistiques, outrepassant les courants, l’abstraction est un mode opératoire qui décuple le champ poétique et continue d’interroger.

Nous analyserons comment l’abstraction engage toujours une réflexion sur le sens même de l’art et de la représentation.

Vendredi 17h30-19h30

2–COURS D’HISTOIRE  L’ART :

// LA NARRATION VISUELLE //

Dans l’art occidental, depuis les temps les plus reculés, l’homme (se) raconte des histoires et des mondes rêvés, imaginaires ou réels par des images. Il les retranscrit dans divers champs plastiques (dessin, enluminure, peinture, photographie, gravure, sculpture, tapisserie…).

Outre sa dimension narrative, l’image est complexe ; elle est soumise à certains codes, variables selon les époques. Au-delà de l’imitation du visible ou de l’analogie, de la métonymie, de la métaphore et de l’allégorie, les artistes ont organisé leurs récits à diverses fins.

Ce programme d’étude porte sur une vaste période historique : de la préhistoire à la fin du XIXème siècle. Il appelle une approche transversale et problématisée des questions, de l’évolution des pratiques, des moyens plastiques et techniques mis en œuvre au service d’une narration visuelle riche et complexe.

Parmi les questions relatives à la narration visuelle en deux et trois dimensions, nous citerons, sans s’y limiter :

– la mise en scène des images sacrées et leur réception,

– la succession d’images formant récit,

– l’historicisme de la peinture académique,

  • – la chronophotographie